La pratique de la sophrologie améliore l’état psychologique des malades du cancer.

La sophrologie ne soigne pas les cancers mais elle est reconnue par le ministère de la santé* comme un soutien important pour les personnes malades tout au long de la maladie. Face à un cancer il faut suivre son traitement tout en restant combatif moralement.




Certains médecins admettent qu’être actif dans son traitement permet de mieux en guérir et de vivre cette période dans de meilleures conditions. En sophrologie, nous travaillons sur 4 grand axes :


Se libérer des angoisses du traitement

L’angoisse de la maladie et l'appréhension du traitement ne facilitent pas le quotient des malades. Pratiquer des exercices de contractions et relâchements musculaires, associés à de la respiration contrôlée permet d’évacuer le stress et les angoisses.


Chasser la fatigue

Combattre la maladie demande énormément d'énergie, par conséquent cela est souvent source de fatigue. La détente du corps et de l’esprit via la respiration et la visualisation va permettre de chasser la fatigue et pourquoi pas de la remplacer par de l'énergie. Le sophrologue va, par exemple, projeter la personne pleine d'énergie dans son quotient.

Renforcer sa combativité

Face à des traitements longs et parfois douloureux, les malades perdent aux fils des mois leurs motivations. La sophrologie permet de rester concentrer et combatif face à la maladie afin de lutter et se battre comme un lion. A nouveau des méthodes de visualisations pourront être travailler afin de renforcer le rétablissement, d’amplifier les effets bénéfiques du traitement.


Retrouver une bonne image de soi

Les traitements ont souvent des effets secondaires sur le corps (perte des cheveux, prise ou perte de poids...) En sophrologie les personnes vont faire un travail sur la restauration de l'image de soi souvent dégradée afin de retrouver un certain mieux-être.


*Plan Cancer du ministère de la santé